Itinéraires routiers élaborésItinéraires routiers élaborés
    Anton Pachenkov

    Anton Pachenkov

    Expert en voyages

    À propos de moi

    Depuis mon premier voyage d'affaires jusqu'aux restrictions coviduelles de l'année dernière, je me suis rendu très souvent à Londres, tant pour le travail qu'en tant que touriste. Je suis un fan sincère et dévoué de cette ville. Je l'ai fait dès le premier jour. Ou plutôt, à partir du deuxième jour. Je me souviens très bien de notre arrivée en fin de soirée en février 2010, et tout ce que je pouvais voir avant de m'endormir, c'était les lumières et les contours des bâtiments sur le chemin de l'aéroport. Le lendemain matin, cependant, nous avions un événement prévu au bureau du cabinet, qui était alors situé à Adelaide House sur London Bridge. En traversant le pont dans une foule d'employés, j'ai regardé par-dessus la balustrade et me suis soudain arrêté dans une stupeur naturelle. Devant moi se trouvaient les eaux chatoyantes vertes et jaunes de la Tamise et le magnifique Tower Bridge dans la brume du matin. Cela ressemblait à une scène d'un bon film dramatique : la foule me tournait autour, et je restais debout, la bouche ouverte, à contempler, incapable de bouger de mon siège. Une expérience visuelle puissante. C'était comme si un décor tiré des romans de Dickens, Conan Doyle et Agatha Christie avait pris vie sous mes yeux. J'ai fini par avoir vingt minutes de retard à une réunion ce jour-là - c'est l'image qui m'a fait sortir de mon rythme de travail.
    Traduit par

    Réseaux sociaux

    À propos de moi

    Depuis mon premier voyage d'affaires jusqu'aux restrictions coviduelles de l'année dernière, je me suis rendu très souvent à Londres, tant pour le travail qu'en tant que touriste. Je suis un fan sincère et dévoué de cette ville. Je l'ai fait dès le premier jour. Ou plutôt, à partir du deuxième jour. Je me souviens très bien de notre arrivée en fin de soirée en février 2010, et tout ce que je pouvais voir avant de m'endormir, c'était les lumières et les contours des bâtiments sur le chemin de l'aéroport. Le lendemain matin, cependant, nous avions un événement prévu au bureau du cabinet, qui était alors situé à Adelaide House sur London Bridge. En traversant le pont dans une foule d'employés, j'ai regardé par-dessus la balustrade et me suis soudain arrêté dans une stupeur naturelle. Devant moi se trouvaient les eaux chatoyantes vertes et jaunes de la Tamise et le magnifique Tower Bridge dans la brume du matin. Cela ressemblait à une scène d'un bon film dramatique : la foule me tournait autour, et je restais debout, la bouche ouverte, à contempler, incapable de bouger de mon siège. Une expérience visuelle puissante. C'était comme si un décor tiré des romans de Dickens, Conan Doyle et Agatha Christie avait pris vie sous mes yeux. J'ai fini par avoir vingt minutes de retard à une réunion ce jour-là - c'est l'image qui m'a fait sortir de mon rythme de travail.
    Traduit par
    Itinéraires routiers élaborés

    © 2023 Touring Club Suisse